Vous connaissez l'Histoire de France vous allez connaître l'Histoire automobile. De la simple idée à la conception d'un super car.

ENZO FERRARI

Enzo ferrari est né le 18 février 1898, l'année de la naissance de l'automobile. D'abord pilote et qui, en 1919, sans avoir trop d'argent participa à sa première course automobile à l'âge de 21 ans et qui la refera cinq fois.

Pendant cette période d'une douzaine d'année, il se forgea le caractère et se révéla rapidement être un leader, un meneur d'homme.

En travaillant tout d'abord pour Alfa Roméo, il eu l'idée de faire courir les voitures de la marque milanaise et c'est ainsi qu'est né la Scuderia Ferrari. En 1932, à la naissance de son fils Dino, il arrêta la course pour se consacrer exclusivement à la gestion de la Scuderia. Le pilote n°1 était Tazio Nuvolari. Malheureusement Alfa Roméo décide de mettre un terme à cette collaboration en 1937 et donc Ferrari n'avait que d'autres choix que de fabriquer ses propres voitures, appelées Ferrari pendant 4 ans. Ce sera une Auto Avio Cosruzioni.

Mais en 1940 place à la guerre et Ferrari dû déménager son atelier de Modène à Maranello. En 1947, la Scuderia renaît et fera courir des Ferrari. Le petit constructeur de voiture de course dériva doucement vers les voitures de Grand Tourisme similaire à ceux des compétitions. Cette activité permetta au "Commendatore" de financer en partie la Scuderia.

En 1956, la mort de son fils Dino victime d'une maladie incurable à 24 ans, le brise à jamais. Il resta investi jusqu'à sa mort dans son entreprise et garda en lui une attitude de grand patron avec des réactions assez sévères quand un de ses pilotes se tue lors d'une course ce qui arrivait assez fréquement. Amoureux à jamais de ses voitures, admiratif des exploits des pilotes, ce fabiquant de rêve a ainsi contribué à élever l'automobile au rang de mythe. Il moura le 14 août 1988. 

 

source: L'Automobile magazine

ALBERTO ASCARI

Lors de la troisième saison de F1, Enzo Ferrari a composé une Scuderia exclusivement italienne, constituée de très bon pilotes. Alberto, Guiseppe Farina, Piero, Taruffi et Luigi Villoresi sont de la partie. Ascari, le plus jeune, 34 ans, fils d'Antonio, grand pilote complice d'Enzo Ferrari en 1920 en reste le leader ayant deux victoires à son actif et bénéficie de l'entière confiance du "Commendatore". En 1940 Alberto Ascari disputa les Mille Miglia avec l'Auto Avio Construzioni 815, et est devient le premier champion du monde en 1950. En attendant la nouvelle réglementation technique prévue pour 1954, les saisons 1952 et 1953 sont disputées avec des F2. La 500 de la Scuderia, avec son 4 cylindres 2 litres fera fureur en écrasant la faible concurrence, sept victoire en GP en 1952, dont six pour Ascari ! Sacré champion du monde , en août, au Nürburgring. En 1955, au GP de Monaco, Ascari sort du circuit et tombe dans le port au volant de sa Lancia D50.

Il s'en sort indemene, il rentre chez lui, en Italie. Le jeudi 26 mai, il essaie la 750 S de son ami Eugenio Castellotti, à Monza. Mystérieusement, la Ferrari quitte la piste et est tué sur le coup, comme son père, trente plus tôt, le 26 juillet 1925 à Montlhery. Depuis Alberto Ascari, aucun pilote italien n'est devenu champion du monde F1. 

 

source: L'Automobile magazine

La cité de l'Automobile de Mulhouse

  Horaires

                 musée:

du 3 avril au 29 octobre 2010: 10h à 18h

 

du 30 octobre au 31 décembre: 10 à 17h

 

                 librairie:

même horaire que le musée

 

Cordonnées

 

192, avenue de Colmar - BP 1096

68051 Mulhouse cedex

téléphone: 33 (0) 3 89 33 23 23

fax: 33 (0) 3 89 32 08 09

e-mail: message@collection-schlumpf.com

Propriété de l'Association du Musée nation de l'Automobile gérée par Culturespaces.